LA LOW TECH, C'EST PAS QUE POUR LES AUSTRALOPITHÈQUES 😊

Nous avons visitĂ© lors d'un rapide passage Ă  Paris, une exposition Ă  propos des Low Tech. La Low Tech ? Le contraire de High Tech, tout simplement, c'est-Ă -dire des objets possibles Ă  confectionner et Ă  rĂ©parer par soi-mĂȘme.


DES MOTIVATIONS DIVERSES
Nous pouvons trouver plein d'idées et d'inventions différentes chez les concepteurs et utilisateurs des Low Tech, selon les motivations de chacun. Les atouts et les motivations des Low Tech sont multiples, et nous pouvons les rassembler en plusieurs catégories :
Il peut y avoir une motivation Ă©cologique. D'une part, les matĂ©riaux utilisĂ©s sont souvent de rĂ©cupĂ©ration, et d'autre part, les inventions permettent notamment la rĂ©duction de l'utilisation de ressources (ex : eau, Ă©lectricitĂ©), ou bien leur recyclage (ex : compost). D'autre part, les appareils seront conçu pour ĂȘtre peu consommateurs voire utilisateurs d'Ă©nergies renouvelables, ce qui reprĂ©sente aussi un aspect Ă©conomique.
Nous pouvons Ă©galement citer le plaisir et mĂȘme le pouvoir de faire soi-mĂȘme. Les Low Tech sont un vecteur de savoir-faire et de pouvoir d'agir. Ainsi, apprendre ou rĂ©apprendre Ă  fabriquer des objets du quotidien,  dĂ©velopper son ingĂ©niositĂ© pour adapter l'objet Ă  son usage, sont des capacitĂ©s d'Ă©mancipation intĂ©ressantes. Si l'on poursuit dans cette voie, nous pouvons penser Ă  une dĂ©marche pour lutter et s'extraire de l'obsolescence programmĂ©e, et Ă©galement y lier les idĂ©es de la simplicitĂ© volontaire et de la dĂ©croissance.
Ces diffĂ©rentes motivations peuvent se confondre dans un concept philosophique qui nous tient  particuliĂšrement Ă  cƓur. Il s'agit de la convivialitĂ©, concept crĂ©Ă© par Ivan Illich, philosophe et penseur de l'Ă©cologie politique... mais ça nous vous en parlerons dans un prochain article ;)

AprÚs la théorie, la pratique ! L'exposition que nous avons vue à Paris est le fruit d'une expédition autour du monde pour découvrir et partager les Low tech. Un équipage navigue à bord d'un catamaran (le Nomade des Mers) et fait escale dans plusieurs pays pour y rencontrer des concepteurs et des porteurs d'initiatives de toutes origines. Un site web a récemment été créé pour rassembler toutes les Low Tech découvertes lors de ce voyage. Il prend la forme d'un wiki, c'est à dire qu'il est collaboratif. Les inventions sont pour la plupart accompagnées d'un tutoriel détaillé pour permettre à tous de les reproduire.

Dans notre voyage et nos rencontres, nous aussi nous avons croisĂ© ou entendu parler de nombreuses de Low Tech. Nous allons donc vous prĂ©senter plusieurs Low tech qui nous semblent trĂšs intĂ©ressantes. Celles-ci sont plutĂŽt simples Ă  rĂ©aliser et n'engagent que peu d'argent.

DES EXEMPLES SUINTANTS LE SWAG

Tout d'abord, connaissez-vous le lombricompost ? [Un compost avec des vers de terre] Nous en avons déjà testé un. Il convient trÚs bien aux petits jardins ou aux appartements. En intérieur, il peut cependant survenir des petits problÚmes de cohabitation. En effet, parfois des moucherons s'installent et cela peut en rebuter plus d'un. Mais voilà, nous avons découvert LA solution à tous ces problÚmes : nous avons nommé le Bokashi !
Son principe : obtenir un engrais riche grĂące des champignons et des bactĂ©ries qui fermentent les matiĂšres organiques. Avec ce procĂ©dĂ©, ni moucherons (le contenant est fermĂ© hermĂ©tiquement), ni tri Ă  effectuer (les champi mangent de tout contrairement aux lombrics). Il est possible d'acheter ces souches de micro-organismes sur internet. De plus, sa fabrication est facile et peu onĂ©reuse. Le tuto est ici pour les intĂ©ressĂ©s. 😉

Une autre invention qui nous plaĂźt et que vous connaissez peut-ĂȘtre : la machine Ă  vĂ©l'eau. Celle-ci est composĂ©e d'une machine Ă  laver (celle-ci peut ĂȘtre HS) dont le tambour est reliĂ© Ă  un pĂ©dalier de vĂ©lo. Ce DIY n'est pas trop difficile Ă  rĂ©aliser, mais ce sera un coup de main Ă  prendre dans son utilisation.
On commence par mettre ses vĂȘtements dans la machine, puis on ajoute sa lessive et l'Ă©quivalent d'un ou deux arrosoirs d'eau chaude (selon la capacitĂ© de votre machine et le niveau de saletĂ© de vos affaires). Ensuite, se succĂ©deront deux phases de pĂ©dalage, le lavage et le rinçage, qui dureront chacune entre 15 et 30 minutes. À la fin du lavage, il faudra vidanger et remettre de l'eau propre. Enfin, pour essorer, vous devrez pĂ©daler rapidement pendant 10 minutes en laissant Ă©vacuer l'eau pour essorer. Et voilĂ , votre linge est propre !
L'inconvénient que nous pouvons reprocher à cette installation est son utilisation systématique à l'extérieur. Pour moi, son utilisation serait plus pérenne si on pouvait pédaler à l'abri des intempéries.
Petit aparté : si vous choisissez comme emplacement l'intérieur de votre maison. Gardez la machine en entiÚre (et non juste le tambour) pour éviter que votre habitat devienne une pataugeoire. De plus, sans pompe électrique, l'évacuation de l'eau se fera par gravité lors de l'essorage. C'est pourquoi, il faudra mettre votre machine plus haute que votre sortie d'eau. Vous pourrez alors gérer son ouverture grùce à une valve.
ThĂ©oriquement, ce dernier paragraphe est exact mais nous vous confirmerons tout ça lorsque nous l'aurons testĂ© 😀


La troisiĂšme low-tech que nous voulons vous prĂ©senter est le chauffe-eau Ă  bois [tuto ici]. Ce procĂ©dĂ© est peut-ĂȘtre plus pour ceux qui n'ont pas peur du bricolage et de faire des soudures Ă©tanches (mais croyez-nous, ça en vaut le coĂ»t ! đŸ€“). Le montage consiste Ă  relier un poĂȘle Ă  bois Ă  un chauffe-eau (il peut ĂȘtre hors-service, seul son Ă©tanchĂ©itĂ© compte). Ce raccordement d'eau s'effectue par le biais d'un tube de cuivre qui viendra s'enrouler autour du tuyaux de fumĂ©e du poĂȘle.
Sur le schĂ©ma, nous avons rajoutĂ© une vanne de purge. En cas d'une mise Ă  l'arrĂȘt, cela Ă©vitera que l'eau du tube se transforme en vapeur et le fasse Ă©clater (si les deux autres vannes sont fermĂ©es), ou qu'il y ai des projections d'eau brĂ»lante (si une des vannes est ouverte).
En outre, si vous choisissez un poĂȘle avec four intĂ©grĂ©, vous pourrez cuisiner avec la mĂȘme Ă©nergie. Nous sommes personnellement conquis par ce dĂ©tail. đŸ˜»
Cette low-tech peut se combiner avec un chauffe-eau solaire. Ainsi vous chaufferez votre eau de façon autonome (et gratuitement đŸ€‘) Ă©tĂ© et hiver !

CHEZ ALINE ET CARSTEN
Ce mois-ci, nous avons été accueillis en workaway (notre tout premier workaway !) par des personnes ayant fait des low-techs leur vie quotidienne.
Pour commencer, les toilettes sĂšches sont prĂ©sentes Ă  l'intĂ©rieur de la maison ainsi qu'un recueille pipi (pour les filles, un pisse-debout est Ă  disposition 😉). Le seau des toilettes ira au compost (đŸ€“ attendre 2 ans avant utilisation) et l'urine sera arrosĂ© dans le jardin car riche en azote.

Pour se chauffer, un feu est allumĂ© une fois par jour dans un poĂȘle de masse. En effet, une flambĂ©e est suffisante pour chauffer les matĂ©riaux denses qui le constituent. Ceux-ci restitutions la chaleur accumulĂ©e pour une durĂ©e allant jusqu'Ă  plus de 24h. Nous trouvons ce systĂšme impressionnant car trĂšs Ă©conomique en bois.

Carsten et Aline n'ont pas de frigo, juste une piÚce non chauffée qui sert pour stocker les légumes et autres. Afin d'entretenir davantage de fraßcheur, les produits laitiers sont entreposés dans un zeer pot [2 pots en terre mis l'un dans l'autre avec du sable mouillé disposé entre les deux].
Nous avons aussi dĂ©couvert sur internet une installation intĂ©ressante pour conserver ses lĂ©gumes et produits frais suivant s'ils apprĂ©cient l'obscuritĂ©, la fraĂźcheur ou prĂ©fĂšrent ĂȘtre gardĂ© dans du sable.
De mĂȘme, des alternatives existent pour Ă©viter que son beurre (💛) rancisse. Le beurre salĂ© dure dĂ©jĂ  plus longtemps (grĂące Ă  la propriĂ©tĂ© de conservation du sel). Il existe aussi le beurrier breton (ou Ă  eau) qui garde le beurre hors de la lumiĂšre et de l'air.
Au final, ici, le beurre est doux (💔), la piĂšce n'est pas froide et il est gardĂ© dans un beurrier standard. Pourtant, Ă  aucun moment nous n'avons trouvĂ© de goĂ»t anormal Ă  celui-ci (Ă  par son absence de sel). Essayez pour voir đŸ˜Œ

Le sujet des Low Tech nous a vraiment passionnĂ© et nous avons hĂąte de pouvoir en mettre en Ɠuvre !
------------------------------------

/SOURCES/

IVAN Illich, La convivialité, Paris, Seuil, 1973
Le wiki du Low Tech Lab


- Merci à mon papa pour son avis de bricoleur expert sur les schémas (Laetitia) -

Laetitia & LĂ©o


Commentaires

  1. Bicycle wheel tools in Belgium

    Welcome to the Biketools, We are a bicycle repair specialist based in Belgium. We offer the best bicycle maintenance and bicycle wheel tools service in Belgium. Contact us - 0033769180559

    to get more - https://www.biketools.eu/

    RĂ©pondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

TENDRE VERS L'AUTONOMIE